vendredi 12 juin 2009

Malgré le réchauffement climatique, les neiges seront éternelles à Dijon?

Monsieur Jean-Pierre Reynaud (président du comité de ski en Bourgogne) divulgue dans le Bien Public d'aujourd'hui son ambition de créer un ski dôme à Dijon pour 2012. Cette information est bien confirmée sur le site internet skibourgogne.fr, sans pour autant donner plus d'explications pour le moment.

Un ski dôme est une sorte d'immense hangar incliné dans lequel la température est comprise entre -6°C et -3°C (même en été) pour faire tenir de la neige artificielle. Un système de remonte-pente (tire-fesse ou télé-siège) ramène les skieurs en haut de la piste (600m de long, 60m de large et 140m de dénivelé dans ce projet) pour ensuite la descendre en skiant pendant quelques secondes.


L'article indique que "l'idée, c'est d'utiliser le dénivelé naturel, là où il existe. Pour le moment, j'ai deux hypothèses: soit la vallée de l'Ouche à proximité de l'A38, soit la zone du circuit automobile de Prenois".

Il en existerait 74 de par le monde, 38 de petite taille, dont un en France, celui d'Ameneville. La création de ce dernier était déjà critiquée par Marie Anne Isler Béguin, députée européen (vert), en 2005 comme cela est mentionné sur son blog. Les commentaires laissés par les partisans du "pour" sont assez classiques et peuvent être résumés par: "il y a pire"...

L'article indique aussi que le coût est estimé à 40 millions d'euros pour la structure et presque autant pour le toit photovoltaïque, payés par le public et le privé.

Mais qui va soutenir un tel projet ? Pour information, de telles constructions délirantes dignes de la folie humaine existent même dans le désert comme celui de Dubaï. Après les fraises en hiver, maintenant c'est la neige en été. Décidément certains n'ont que faire de la nature et de ses saisons.

7 commentaires:

Niko W a dit…

Encore un projet allant à l'encontre d'une politique éologique....

Anonyme a dit…

Un vrai scandale!!! Je connais celui de Dubaï (de nom bien sur), 40 millions d'euros, se sont des transports en train et des vacances vertes GRATUITES pour tous les enfants des colléges de Côte d'or, jusqu'à la station de Métabief ou celle des Rousses,à raison d'une semaine par an pendant 15 ans.....beaucoup plus si les parents participent un peu,(23400 enfants par 150 à 200 euros par semaine).
Et, dans ce dôme rien en sera gratuit.
Marien Lovichi

Laurent a dit…

J'espère que ce projet ne verra jamais le jour.C'est une abération totale des constructions comme celle là.Comme d'ailleurs les piscines découvertes en montage ouvertes en hiver.

Damien BERRY a dit…

j'ai d'abord cru à une blague... est-ce qu'on va arreter les conneries un jour !!!???

Sab a dit…

Faut dire qu'on est tellement loin de la montagne à Dijon ...
Moi, quand je vois ça, ça me fait penser à une boîte de conserve, alors qu'en 2 heures on peut y être, à l'air pur de la montagne ...
Sans compter (mais c'est d'une telle évidence, que je ne sais pas pourquoi je le précise) que c'est complètement contre nature !

dijon-ecolo a dit…

Voici ce que l'on peut lire dans un document visible (daté du 2 juin 2009) sur le site skibourgogne.fr:

"CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES et RESPECT ENVIRONNEMENTAL

Une climatisation constante (entre -2° C et -6°C) doit permettre l’utilisation toute l’année de pistes avec une neige de culture et offrir une qualité de glisse et des sensations identiques à celles que l’on peut trouver sur les pistes de ski ou stades de compétition de nos stations de montagne.

La climatisation du site, le chauffage des locaux et l’alimentation en eau des réseaux, seront conçus de manière à respecter l’environnement et pourront constituer une vitrine du développement durable dans notre région : construction avec des matériaux écologiques, récupération des eaux de pluie et des énergies produites par le site.

Quelques exemples de réalisations possibles :

o La couverture du ski dôme avec des panneaux photovoltaïques permettrait une production d’électricité qui contribuerait à l’alimentation du site (éclairage, climatisation et production de neige ...) ;
o Les calories dégagées par le système de climatisation pourraient être utilisées pour chauffer une galerie marchande, un centre aqua-ludique ou de balnéothérapie ... ;
o La récupération de l’eau de pluie, permise par la conception de la toiture, pourrait contribuer à l’alimentation d’un bassin d’eau vive pour du canoë-kayak, ou l’arrosage d’espaces verts... "

Ce type de tourisme fait partie des projets touristiques les plus aberrants au monde.

Mister Klean a dit…

Encore des personnes qui n'ont rien comprises !
Si vous voulez une piste de ski a vendre, Noeux les mines est équipée d'une piste artificielle mais personne ne vient y skier .... quel gachis !!