dimanche 30 novembre 2014

Le Grand Dijon subventionne le nucléaire

Le conseil du Grand Dijon du 27 novembre a voté une subvention de 5000 euros en faveur du nucléaire.

video

La proposition soutenue par monsieur Almeida portait plus précisément sur l'aide à l'achat de logiciel informatique pour le master « Procédés, contrôles, matériaux métalliques : industrie du nucléaire », spécialisé dans la formation de cadres techniques du monde nucléaire. Même si cette somme n'est pas énorme, il est incroyable que le Grand Dijon donne cette subvention alors qu'AREVA et EDF font perdre des milliards d'euros aux contribuables avec leurs folies nucléaires, et alors que Dijon se veut exemplaire sur l'environnement. 
Trois élus EELV (Frédéric Faverjon, Stéphanie Modde et Catherine Hervieu), un élu CAP21 (Benoît Bordat) et un élu apparenté PS (Jean-Patrick Masson) ont naturellement voté contre cette subvention, cinq autres élus se sont abstenus, et tous les autres soutiennent donc implicitement le développement du nucléaire !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tellement vrai tout cela!
Il vaut beaucoup mieux s'appuyer sur le model allemand et subventionner des centrales au charbon lesquelles ne polluent ni l'air ni le sol.
Tout est ainsi pour le mieux dans le meilleur des mondes.

dijon-ecolo a dit…

Pourquoi choisir entre "la peste" et "le choléra" ? D'autres solutions sont possibles, à voir notamment avec le scénario négawatt: http://www.negawatt.org

philevad a dit…

Pour répondre à Anonyme.
On n'a pas besoin de dire aux allemands qu'ils fouettent avec leur charbon, ils le savent encore mieux que nous. D'ailleurs, pour répondre à ce genre de cliché ou de poncif, l'info date d'hier ou d'aujourd'hui, Il me semble qu'en Allemagne, ils ont voté ou investi (encore) quelques millions ou milliards d'euros dans les énergies renouvelables, certes en partenariat avec Enron... ! ( qui, il me semble, fait malgré tout de gros efforts pour se reconvertir dans le vert ou le green business... à suivre ).
philevad