samedi 29 septembre 2012

"Adoptez la STOP PUB attitude !"

Le numéro d'octobre du journal d'information de la communauté de l'agglomération dijonnaise est à retirer d'urgence.

Dans ce numéro 28 un autocollant "stop pub" est fourni !

Sur la quatrième de couverture il est écrit: "Chaque semaine les poignées publicitaires passent directement de votre boîte aux lettres au bac jaune, sans passer par la case lecture? Le patch Stop Pub est fait pour vous! Collez-le dès maintenant, allégez votre courrier et faites un geste pour l'environnement." Sur cette même page on apprend que "avec 28 kg d'imprimés non sollicités par an et par habitant, le Grand Dijon dépasse la moyenne nationale de 9,4 kg. Premier outil visant à réduire cette quantité de prospectus, l'autocollant qui vous est offert ci-dessous sera aussi disponible dans les mairies de l'agglomération".

28 kg par habitant, avec ses 250 000 habitants, cela représente 7 000 tonnes de papiers publicitaires! Plus de 100 000 foyers vont recevoir cet autocollant, si seulement 50% de ceux-ci apposent l'autocollant, c'est près de 3 500 tonnes de déchets en moins à collecter !
Le Grand Dijon, via son journal d'octobre, fait incontestablement un très grand pas pour la réduction des déchets et donc agit fortement en faveur de l'environnement.

mercredi 26 septembre 2012

L'association "Chouette c'est bio" passe sur France Inter

L'émission "Carnets de Campagne" de France Inter s'intéresse à la Côte d'or en ce moment. Et parmi les richesses du département se trouve son agriculture.

video

C'est à propos de ce sujet que monsieur Olivier Lesage, président de l'association "Chouette c'est bio" est passé à l'antenne. Dans l'interview, il revient sur les objectifs de son association et les différents blocages qui existent au développement des repas bio dans les cantines scolaires dijonnaises.

La pétition est toujours d'actualité.

lundi 24 septembre 2012

2ème bourse aux vélos à La rustine

La rustine organise sa seconde bourse aux vélos le samedi 29 et dimanche 30 septembre 2012 !


Venez acheter votre vélo d'occasion le samedi 29 de 10h à 18h, et le dimanche 30 de 10h à 16h.

Venez vendre votre ou vos vélos !
Si vous souhaitez vendre votre vélo les dépôts se font les jeudi 27 et vendredi 28 septembre de 10h à 20h.

Avec le prix croissant de l'essence et les grands trottoirs le long du tram, il est temps de passer au vélo, malgré ses effets indésirables. Pour ceux et celles qui n'en n'ont pas encore, rendez-vous ce week-end à l'association La rustine.

samedi 22 septembre 2012

La question du nucléaire chez les socialistes

Du 19 au 20 septembre les députés et sénateurs socialistes se sont retrouvés à Dijon pour leurs journées parlementaires.


Des militants du Réseau Sortir du Nucléaire de Côte d'Or en ont profité pour distribuer un petit questionnaire de bienvenue.


Quelques rares élus socialistes ont exprimé leur sentiments sur la question du nucléaire.
Jean-Yves Caullet, député de l'Yonne:

video

David Vergé, député Wallis et Futuna:

video

Joëlle Houillier, députée de la 10ème circonscription de l'Isère:

video

Philippe Martin, Président du Conseil Régional du Gers:

video

Charles Bonniel, militant socialiste:

video

Les langues se délient lorsque ces socialistes parlent du nucléaire dans la rue. Toutefois, il n'ont pas le dernier mot, "l'unité" étant le maître mot, et donc quelques uns dictent les règles pour les autres.
Une sortie du nucléaire en apparence avec la fermeture de Fessenheim, une continuation dans les dépenses avec l'EPR...

vendredi 21 septembre 2012

"Cultivons la vie", une émission radio sur RCF à découvrir

En cette rentrée 2012, l'association Veille au grain - Bourgogne se lance dans un projet nouveau et vous donne rendez-vous un jeudi sur deux à 11h15 (avec rediffusion le dimanche suivant à 9h) pour l’émission "Cultivons la vie" sur RCF Parabole; à Dijon sur 88.3 FM. Pour cette première émission du 6 septembre, l'invité était Marion Morize du Groupement des Agrobiologistes de Côte d'Or (GAB21):

video

Il s'agit d'un rendez-vous sur les ondes pour parler des OGM, des pesticides, mais surtout de l’agriculture biologique et de toutes les alternatives possibles à la pollution de la terre, de l’eau et de l’air par les produits chimiques.

mardi 18 septembre 2012

Reportage de VooTv sur la publicité dans la rue

La chaîne de télévision dijonnaise VooTv a réalisé la semaine dernière un reportage sur la pollution visuelle dans les rues de Dijon.



De la publicité, de la publicité, encore de la publicité, il est tout à fait impossible d'y échapper pour toute personne voulant traverser Dijon. Au vu de toutes les incohérence liées à ces publicités, des dijonnais expriment leur ras-le-bol en scotchant des messages sur ces publicités. A savoir que tout le monde peut ainsi sur-afficher les panneaux publicitaires, du moment qu'il n'y a pas de dégradation: pas de peinture ou marqueur sur les publicités, pas de colle pour faire tenir les "stop-pub" fait maison mais du scotch uniquement.

Peut être qu'un jour proche VooTv fera un reportage pour montrer que Dijon est nettement plus jolie sans ces panneaux publicitaires. Il est possible de rêver, puisqu'il paraît que le changement c'est maintenant...

dimanche 16 septembre 2012

Le dernier cycliste verbalisé avant les "tourne à droite"?

Février 2012, l'association EVAD organisait une randonnée à vélo pour faire connaître le "tourne à droite" aux feux. Le décret autorisant le "tourne à droite" date du 12 novembre 2010, tandis que la publication du panneau officiel date du 12 janvier 2012.

Et entre temps: "Le 12 septembre 2011, un cycliste dijonnais circulait sur la piste cyclable aménagée sur le trottoir à l’angle de l’avenue A. Briand et de la place St-Exupéry à Dijon (voir photo ci-dessous). Alors que le feu était rouge, il a, avec prudence et sans gêner aucun piéton, tourné à droite en restant sur cette piste cyclable. Selon le code de la route, il était pourtant en infraction et a été verbalisé aussi sévèrement que s’il avait été un automobiliste ! Ce cycliste a décidé de contester, non pas l’infraction, mais la pertinence et la sévérité de la sanction ! Il est convoqué le lundi 17 septembre prochain à 14h devant le tribunal de Dijon." (source: EVAD)

(JPEG)
L'association EVAD demande au maire de Dijon de "prendre rapidement les dispositions nécessaires pour que le maximum de carrefours à feux de la ville soit équipé du panneau « tourne à droite » pour les cyclistes." Espérons qu'il s'agit du dernier cycliste verbalisé à Dijon pour ce type d'infraction car très rapidement les "tourne à droite" vont apparaître, ce qui serait une très bonne chose pour la promotion du vélo.

mercredi 12 septembre 2012

Cinq faucheurs volontaires dijonnais ont lutté contre des tournesol OGM

Pas moins de cinq faucheurs d'OGM habitants l'agglomération dijonnaise ont rejoint une centaine d'autres début septembre pour réaliser des fauchages de Tournesol mutés:


"Au petit matin du 2 septembre, une centaine de faucheurs volontaires venus de toute la France ont procédé simultanément à des fauchages de tournesol muté sur 8 parcelles dans le département de l'Isère et 1 dans la Drôme.
Par cette action que nous assumons pleinement, nous voulons:
- mettre en évidence qu'une partie importante des surfaces de tournesol de la région a été semée avec des variétés mutées, issues de technologies brevetées, tolérantes à des herbicides, véritables OGM qui ne disent pas leur nom.
- Dénoncer le passage en force des firmes semencières et des opérateurs de la filière, qui cachent aux paysans la véritable nature de ces variétés. C'est la politique du fait accompli: on colonise les champs, ensuite on discutera
(...)
Ces variétés de tournesol muté constituent des impasses techniques: toujours plus de pesticides, risques de résistance à l'ambroisie... Les producteurs doivent les refuser et ne pas se laisser embarquer dans cette spirale qui les rendent encore plus dépendants des firmes semencières agrochimiques". (lire le dossier de presse).














La sélection d'espèces naturellement mutées existe depuis des siècles. Réaliser des mutations volontaires, cela existe dans les laboratoires depuis quelques décennies. Mais quand le but est d'avoir une plante qui devienne davantage résistante à un herbicide, cela n'a d'intérêt que pour la firme vendant ces herbicides; et bien sur, cela favorise encore et encore le déversement de produits toxiques, que l'on retrouve tôt ou tard dans nos aliments et les eaux de boissons. Vive les semences anciennes et vive l'agriculture biologique!

mardi 11 septembre 2012

Un blog pour suivre l'aventure du Jardin des Maraîchers, ferme maraichère en lutte

"Depuis mai 2012, nous occupons une ferme abandonnée de l'ancienne maraîchère à Dijon. Sur ces terres, vouée à la destruction dans le cadre du projet d'écoquartier "Le Jardin des Maraîchers", nous produisons des légumes pour nos ami-e-s, diverses collectifs affinitaires, ainsi que pour les habitant-e-s du quartier. Notre projet s'inscrit dans la dynamique plus générale de réquisition des terres et maisons menacées par cet énième projet urbain éco-aseptisé. Pour plus d'infos sur l'occupation de cette zone, nous vous invitons à lire le 1er numéro du journal de lutte du quartier "Le Génie du Lieu"."



"Nous avons crée récemment un blog, http://jardindesmaraichers.potager.org, qui permet de suivre l'avancée de notre projet de ferme en lutte, qu'il s'agisse de l'actualité du jardin, le suivi en photos des cultures, la vie du quartier et bien sûr plus largement la lutte la destruction de ces terres."

"Le blog se veut autant être un outil pour communiquer autour de notre projet au niveau des habitant-e-s du quartier et de l'agglomération, qu'un moyen de suivre l'aventure pour les ami-e-s éloigné-e-s. Plus
généralement, cela nous permet de partager cette expérience de ferme occupée, en disant que ca pourrait nourrir des imaginaires et peut être inspirer encore plus de projets mêlant réappropriation de la production agricole, squat et lutte pour les terres."

Une terre cultivable est un bien précieux. Ce blog  permettra aux dijonnais de découvrir cette richesse au sein de la ville et leurs donnera peut être l'envie de participer à la préservation et au développement agricole de ces terrains.

mercredi 5 septembre 2012

Le collectif "Dijon non à la pub" continue son interpellation

Le week-end dernier, parallèlement aux festivités liés au lancement du Tramway à Dijon, les dijonnais ont eu l'occasion de réfléchir.
Des affiches du collectif "Dijon non à la pub" étaient scotchées sur diverses publicités visibles de la rue, avec des messages variés.



De l'herbe afin de faire beau pour le passage du tramway, avec des poteaux de couleur noire pour être le plus discret possible, et à côté de çà les panneaux publicitaires continuent d'enlaidir la ville. Une situation absurde qui persiste et qui persistera tant que quelques élus n'auront pas compris que la ville de Dijon a plus à y gagner à supprimer cette incitation à la sur-consommation avec tous ses maux.

Ce collectif est joignable à dijonnonalapub@yahoo.fr