mercredi 20 octobre 2010

Un test de ramassage des ordures par hippomobile va être testé à Dijon d'ici la fin de l'année

Pénurie d'essence et en quelques jours toute l'activité économique s'effondre, ou presque. Greenpeace rappelait encore récemment notre dépendance au pétrole.

Mais il existe une solution adaptée à plusieurs cas pour se soustraire de cette drogue. C'est ce que montre ce reportage de Naturbis:



Et cerise sur la gâteau, à la fin du reportage et écrit sur leur site web, il est indiqué que concernant le ramassage des ordures "à Dijon d'ici la fin de l'année une expérience de ramassage va être mise en place avec une entreprise privée". Une idée ridicule pour certains, mais évidente, sympathique et logique pour d'autres. La place du cheval doit être rétablie comme cela est déjà le cas dans différents endroits. A noter que le cheval est plus silencieux que le camion poubelle, ce qui permettra de diminuer les zones de pollution sonores.

video

Pénurie transitoire d'essence aujourd'hui, prix exorbitant du pétrole demain, les solutions alternatives doivent d'être mises en place le plus tôt possible.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

OUI le plus tôt possible parce que le bruit en pleine ville est insupportable de 6 h. à 11 h. il ne reste pas beaucoup d'heure pour se reposer sans compter les bandes de jeunes qui s'amusent avec les poubelles la nuit 1 h. 2 h. ou 3 h. du mat. Merci pour cette très bonne idée.