jeudi 28 juin 2012

Projet de Règlementation Locale de Publicité pour l'agglomération dijonnaise

Le conseil municipal de Dijon se tenait ce soir. Un point important concernait la volonté de la ville de remettre à plat le Règlement Local de Publicité de Dijon dans le but de l'élargir à toute l'agglomération dijonnaise.

video

Monsieur Dugourd rappelle le conseil municipal du 29 septembre 2011 avec le voeux de réduire la pollution visuelle. Tandis que monsieur Masson indique que certains panneaux publicitaires peuvent consommer autant d'électricité que plusieurs ménages alors que la ville est engagée dans un Plan Climat; à ce sujet des citoyens agissent déjà pour réduire ce gaspillage
Comme le souligne avec insistance monsieur Rebsamen, ce nouveau règlement ne portera pas seulement sur Dijon, mais sur toute les communes de l'agglomération dijonnaise. A l'écouter, il semblerait que certaines villes seront plus ou moins réticentes à agir en ce sens. Toutefois, les dijonnais verront bien d'où viennent les freins. Peut être de monsieur Rebsamen lui-même qui a dit qu'il ne serait pas "maximaliste" sur ce dossier, préférant "soutenir l'activité économique". Et il sait bien ce qu'il dit puisqu'en 2009, il avait été le premier maire de France (et le seul) à légaliser une enseigne illégale, celle d'IKEA...  Au mois de mai 2010, il avait aussi baissé la tête devant le lobby de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Dijon pour minimiser le principe de "pollueur-payeur" à propos de la taille des enseignes..

Visiblement, les idées pré-conçues à propos de la publicité dans les rues ont la vie longue. Aux élus de se renseigner et d'ouvrir les yeux pour voir réellement l'impact positif et négatif de ce type de publicité. Que les défenseurs de ce type publicité démontrent l'intérêt économique, en prenant en compte TOUS les paramètres, ou bien se taisent !

Aucun commentaire: