mardi 19 février 2013

Dijon va vendre des certificats d'économie d'énergie

La définition formelle d’un certificat d’économies d’énergie :
“Bien meuble immatériel délivré par l’État à un demandeur lorsqu’une action d’économies d’énergie a été réalisée selon certains critères d’éligibilité et dont la seule matérialisation sera son inscription sur un registre national. Il est exprimé en kWh cumac. Il est négociable selon les règles habituelles du droit commercial.”
video

Lors du conseil du Grand Dijon du 14 février, monsieur Almeida a expliqué que le Grand Dijon va s'inscrire sur le registre national afin de vendre ses économies d'énergie dans le but de recevoir des recettes budgétaires.

Le système des certificats d'énergie est quelque peu complexe à comprendre au premier abord. "Les certificats d’économies d’énergie ont pour but d’inciter les fournisseurs d’énergie à promouvoir les économies auprès de leurs clients. Ces fournisseurs ont l’obligation de réaliser des économies d’énergie et plusieurs moyens sont à leur disposition : faire des économies sur leurs propres installations, inciter leurs clients par de la sensibilisation ou des aides financières ou encore en achetant des certificats d’énergies revendus sur le marché."

Ces mesures s'appliquent aux collectivités, mais aussi aux particuliers, notamment via des grandes surfaces comme Auchan ou Leclerc:



Ces économies d'énergie certifiées se répartissent en 4 secteurs:

Les opérations d'économies d'énergie se répartissent de la façon suivante:

Faire des économies d'énergie pour que ça coûte moins mais aussi pour que ça rapporte de l'argent, en voilà un système étonnant ! Aidons Dijon à gagner de l'argent: remplaçons les lampadaires boules, supprimons les panneaux publicitaires éclairés, etc...

Aucun commentaire: