samedi 30 janvier 2021

Plus que quelques jours pour répondre au questionnaire et savoir si Dijon est une "ville marchable"

Du 7 Décembre 2020 au 15 Février 2021, la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRandonnée) et ses partenaires de Place aux Piétons proposent aux français de remplir un questionnaire en ligne pour recueillir leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.


Bien que 23.5 % des déplacements soient faits à pied1 et que 15 millions de français déclarent faire de la randonnée2, et alors que la marche s’affirme au cœur des enjeux de santé publique, de changement climatique, de mobilités, de tourisme et de vitalité sociale et économique des centres villes, le piéton demande encore à être mieux pris en compte par lespolitiques publiques.
En réalisant un palmarès des villes marchables à partir de l’avis des vrais experts de la marche - les piétons - la FFRandonnée et ses partenaires souhaitent pallier au manque d’informations concernant les besoins et aspirations des piétons, marcheurs et randonneurs dans l’espace urbain.
Le questionnaire explore 5 thématiques :
•Le ressenti du répondant sur son quotidien de marcheur : facilité ou difficulté à se déplacer à pied, relations avec autres usagers de la voie publique...
•Se sent-il en sécurité quand il marche ? décliné suivant les lieux et les publics
•Le confort de marche : à travers des questions qui portent sur l’existant : aménagements et aménités, signalétique, information. Sont-ils respectés par les usagers, les riverains, les autres usagers
•Son avis sur l’importance donnée aux déplacements à pieds par la commune
•Son avis sur les aménagement et équipements pour améliorer le quotidien des marcheurs.

Pour chaque thématique le baromètre permettra de calculer un score reflétant l’avis des répondants. En complément de données nationales, chaque ville disposera ainsi d’un état des lieux de la marche dans son territoire.
Les résultats du baromètre seront publiés en Mars - Avril 2021. Cette première étape sera prolongée par un colloque national « Parlons marche » qui se tiendra à Marseille le 29 Mai 2021qui sera l’occasion de présenter aux décideurs des propositions pour un Plan Marche national.

Ce baromètre a pour but de recueillir le ressenti des piétons, promeneurs, randonneurs sur leur quotidien de marcheur, répondant ainsi au manque de données dans ce domaine. Les français seront interrogés sur leur ressenti (aspect qualitatif) à travers un questionnaire en ligne d’une quarantaine de questions. Le questionnaire sera ouvert au public de métropole et des DOM-TOM du 7 Décembre 2020 au 15 Février 2021. L’objectif est d’obtenir au moins 200 000 réponses. La campagne de communication nécessaire à l’atteinte des objectifs sera conduite par la FFRandonnée et ses partenaires de Place aux piétons avec l’aide des membres du comité de pilotage.
Le baromètre des villes marchables s’inspire de l’initiative de la FUB en répliquant dans l’univers de la marche le questionnaire vélo. Cette méthode permettra de mettre en parallèle les réponses vélo et marche. Toutes les données recueillies seront à disposition des partenaires, du public et des collectivités territoriales. Ces acteurs de la marche disposeront grâce à cette initiative de données inédites sur le ressenti des piétons dans leur territoire.
Le questionnaire permettra notamment de classer les villes selon 5 indicateurs :
•Ressenti global
•Sécurité
•Confort
•Effort de la ville
•Services

Le baromètre s’intéresse également aux motivations des personnes déclarant ne pas être piétons ou marcheurs.
L’exploitation du questionnaire permettra de recueillir :
•Des données nationales et une analyse nationale.
•Un instantané de la situation de la marche dans tous les territoires pour lesquels plus de 50 questionnaires auront été renseignés. Chaque ville, groupement de communes, département, Région pourra ainsi disposer de 5 indicateurs et de données qui lui seront propres.
Ces résultats seront disponibles à travers un site dédié qui permettra à tous les français de consulter les résultats nationaux et les données propres à chaque territoire. Une étude nationale, des éléments de synthèse et des infographies faciliteront l’accès aux résultats et leur utilisation. 

Alors, comment se placera Dijon dans ce baromètre, après celui sur le vélo ?

Aucun commentaire: