lundi 24 octobre 2022

Lettres d'Extinction Rebellion Dijon pour le retrait des publicités dans l'espace public

Le 22 octobre, XR Dijon a envoyé un courrier à François Rebsamen via les réseaux sociaux pour lui expliquer de ne pas renouveler le contrat avec Clear Channel. De nombreuses entreprises nationales et internationales ont reçu une invitation à ne plus s'afficher dans l'espace public.

"Message à destination du maire Français Rebsamen concernant le retrait de la publicité de l'espace public Dijonnais

Bonjour,
Nous sommes le groupe local Dijonnais du mouvement « Extinction Rebellion ». Comme vous avez pu le constater depuis bientôt 6 mois nous réalisons quotidiennement des actions contre la publicité à Dijon.

Ainsi ce sont environ 1000 affiches publicitaires des abris de bus et des sucettes (panneaux tournants) Clear Channel que nous enlevons tous les mois. En plus du centre-ville, l'ensemble de l'agglomération a été couvert, avec notamment Longvic, Chenove, Quetigny, Talant, Saint-Apollinaire, Marsannay, Fontaine d'Ouche, Chevigny-Saint-Sauveur.

A travers ces actions nous souhaitons vous lancer un message fort à vous, François Rebsamen, maire de Dijon : nous vous demandons de ne pas renouveler la délégation d'exploitation du mobilier urbain auprès de Clear Channel ou de tout autre fournisseur privé et d’en internaliser la gestion. Nous demandons l'arrêt des publicités dans l'espace public, ou, a minima, la limitation de ces dernières à la promotion de commerces locaux ou d'accès à la culture (livres, festivals...).

D'autres villes en France, ont choisi cette voie. Pourquoi la capitale de Bourgogne-Franche-Comté, capitale de la gastronomie et du vin, ne pourrait-t-elle pas également faire ce choix ?
Quant aux raisons qui nous poussent à agir de la sorte, elles sont nombreuses :
• Les milliers de publicités visualisées par chaque français quotidiennement constituent une pollution visuelle généralisée,
• La publicité propage des idéologies néfastes : sexisme, ethnocentrisme, culte de l’apparence, du « tout, tout de suite », compétition, matérialisme, conformisme, violence, maigreur et jeunisme,
• La publicité ne profite qu'à une minorité : en France, 672 annonceurs effectuent à eux seuls 80 % des investissements publicitaires dans les médias nationaux. Rapporté aux 3 millions d’entreprises françaises, cela donne donc moins de 2 entreprises sur 10 000 ayant la capacité d’être largement visibles du grand public,
• La publicité pousse à la surconsommation et au gaspillage avec toutes les terribles conséquences écologiques que ces comportements entrainent. Pourtant, aujourd’hui, les experts du GIEC nous donnent à peine 3 ans pour agir radicalement afin d'éviter une catastrophe humaine planétaire. On parle ici de milliards de vies détruites de notre vivant si nous n’agissons pas tous immédiatement.
• Par ailleurs, dans un contexte d’appel à la sobriété énergétique de la part du gouvernement, le fonctionnement non-stop de centaines de panneaux lumineux, à partir de la tombée de la nuit jusqu’au lever du jour, semble révélateur de l’aberration que constitue ce matraquage publicitaire, et de la totale déconnexion avec les enjeux sociétaux actuels.

Profitons de cette lettre pour vous donner quelques chiffres quant à la nature des publicités déployées à Dijon. En effet, nous avons fait des statistiques à chaque publicité enlevée, et le résultat est affligeant : les pubs pour l’alcool (10%), pour les fastfoods (21%) et pour les grands groupes commerciaux (20%) représentent à eux seuls plus de 50% des publicités affichées contre seulement 12% des publicités tournées vers le local ou la culture : Ville de Dijon et agglomération (6%), Culture (5%), commerces locaux (2%) (Statistique sur un mois donné).

Aujourd’hui, à travers cet appel citoyen, vous avez la capacité de changer ces chiffres et changer l’impact social et environnemental de notre belle ville.

Nous sommes ouverts à la discussion avec vous sur ce sujet. Vous pouvez nous contacter par email pour organiser un échange (xrdijon@protonmail.com).

D’ici là nous continuerons nos actions avec notamment :
• Un retrait régulier de l’ensemble des publicités de l’agglomération,
• Un communiqué de presse à l’ensemble des médias locaux et quelques nationaux comprenant les informations détaillées dans ce message
• Une communication directe auprès des commerçants.es locaux.les dijonnais.es en insistant sur les déséquilibres de visibilité entre grands groupes et commerces locaux,
• Des communications auprès des clients de Clear Channel pour les informer du nombre de publicités de leurs marques enlevées chaque semaine.

En espérant que ce message trouvera un écho auprès de nos élus.

Le groupe local Extinction Rébellion Dijon"

Une quarantaine d'entreprises nationales ou internationales utilisant l'affichage publicitaire de Clear Channel ont reçu, via les réseaux sociaux, le message leur expliquant que leurs publicité sont et seront régulièrement supprimées.

Aucun commentaire: