jeudi 17 novembre 2011

Le Modem est mieux informé que les militants anti-nucléaires sur le transport des déchets nucléaires

"Le conseil municipal de Dijon a adopté jeudi soir le voeu relatif à la circulation des déchets nucléaires sur le territoire de la ville proposé par les élus EELV. Seuls les élus du Modem se sont abstenus."

video

L'intégralité du voeu est visible sur le site d'EELV de Côte d'Or. Le voeu original a été légèrement modifié par le maire de Dijon pour que ce voeu corresponde mieux aux prérogatives du conseil municipal de Dijon.
Un voeu qui aurait dû passer inaperçu. Mais, comme cela est déjà arrivé sur un autre sujet lié à l'écologie, des remarques étonnantes ont eu lieu. Monsieur Deseille, chef de file du Modem pour la région Bourgogne a contesté avec une grande énergie les deux premières propositions:

* qu’une information transparente soit donnée aux élus du conseil municipal de Dijon et aux dijonnais.
* qu’il soit fait communication aux élus dijonnais relative aux accidents graves ou d’avarie quels qu’ils soient, des moyens de prévention ainsi que les dispositifs de protection, voire d’évacuation, prévus dans ces cas ;

Son argument tient au document qu'il a trouvé sur le site du ministère de l'écologie, plus précisément du document intitulé "Le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT); guide à destination des élus locaux". Pour lui, tout est déjà transparent, nous sommes déjà tous au courant quand un train castor passe à Dijon, ainsi qu'un camion de déchets radioactifs. Bref, circulez, il n'y a rien à voir.
Monsieur Deseille croit bien naïvement que ce qui peut être écrit sur un document officiel est toujours appliqué. Pour lui, "si les gens ne sont pas au courant, c'est que les gens ne se mettent pas au courant" (sic)!! Des propos totalement hallucinants! Il faut savoir que régulièrement des trains castors passent par Dijon. De temps en temps, des militants anti-nucléaires le font savoir comme ils peuvent (souvent via la presse), mais ces militants ne sont pas au courant de tous les trains qui passent. C'était d'ailleurs une question des gendarmes qui ont auditionnés les curieux de mai 2011: "pourquoi ne faîtes vous pas des actions sur tous les trains nucléaires qui passent?" La réponse est toute simple: les militants anti-nucléaires ne sont pas au courant (pourtant ils cherchent l'information) !

A noter que dans le document d'information communal sur les risques majeurs de Dijon, dans la rubrique "nucléaire", il n'est pas fait mention de ces trains, ni de l'information envers la population; tandis que dans les documents de la préfecture il est fait mention de diffuser l'information, mais personne n'est au courant, excepté monsieur Deseille...

De deux choses l'une: soit le modem de Bourgogne est bien renseigné sur les convois de déchets radioactifs passant par Dijon et il garde bien soigneusement l'information pour lui (ce qui n'est pas sympa), soit le modem est incompétent sur le sujet...

Aucun commentaire: