mercredi 21 décembre 2011

Dijon augmente son retard sur l'autopartage

Vendredi dernier, le maire de Dijon répondait à des questions en direct sur internet. Une question portait sur l'autopartage: "est-il dans les projets d'un service auto-lib"?
Voici la réponse de monsieur Rebsamen:

video

Le maire de Dijon fait référence au tout nouveau système de location de voiture en libre service à Paris, autolib'. Mais il faut savoir que de nombreuses autres sociétés proposent un système d'autopartage en France, et ceci bien avant le médiatique autolib'. Par exemple Mobizen à Paris, créé en 2007 et racheté par Veolia Transport, ou Caisse-commune qui est la première société à développer le concept d'autopartage en France (1999), et sans oublier France-Autopartage qui est le premier réseau national d'autopartage.

Quelques avantages de l'autopartage selon le site caisse-commune:
"* Economique : pas de coûts liés à la possession d’une voiture
* Pratique : pas de contrainte d’entretien, de parking, de carburant, d’assurance
* Souplesse : je l’utilise quand je veux et je paye uniquement ce que j’utilise"

Et au niveau écologique:
"* En payant à l'usage l'adhérent compare les prix des différents modes de transport et choisit le plus adapté à son trajet. Il réduit de 50 % son kilométrage en voiture par rapport à la moyenne des conducteurs et effectue 35 % de kilomètres en plus en transport en commun et en taxi.
* Une voiture partagée remplace 8 véhicules (effets positifs sur la qualité de l'air, confort sonore), l'auto-partage libère de l'espace sur la voirie pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun."
"l'autopartage est un complément des solutions alternatives à la voiture individuelle".

Un document du CERTU daté de 2008 étudie l'état des lieux sur le sujet et les perspectives.













De plus, le document propose d'insérer l'autopartage dans les projets d'écoquartiers; et justement, Dijon a de nombreux projets d'écoquartiers!
Et puisque Dijon a tendance à copier ce qui se fait ailleurs, cette petite vidéo, tirée d'une vidéo sur le fameux écoquartiers Vauban en Allemagne, montre un exemple de voiture à disposition pour l'autopartage:

video

Il est très étonnant que monsieur Rebsamen veille attendre pour développer un système de location en libre service sur Dijon. Il n'y a pas de cohérence à ne pas mettre en place dès maintenant un système qui permet de diminuer l'emprise de la voiture, tout simplement en partageant ces voitures.

"L'autopartage représente pour l'usager un service équivalent à la possession d'un véhicule individuel mais à coût moindre. Pour la collectivité, c'est un moyen de réduire les nuisances liées à l'automobile.
De plus un certain nombre d'études, notamment à l'étranger, ont démontré que l'autopartage a un impact environnemental. En effet, les utilisateurs ont tendance à réduire et à rationaliser l'usage de la voiture. En outre, ils utilisent d'autres modes (transports collectifs, vélos, etc) en complément de l'autopartage." (source: CERTU)

1 commentaire:

Laurent HOUY-CHATEAU a dit…

Il serait dommage que la ville ne réponde pas à l'appel à projet lancé par le Conseil régional et laisse passer une telle opportunité d’innovation. http://www.bienpublic.com/actualite/2011/12/12/des-autolib-bientot-en-bourgogne