jeudi 10 mai 2012

Un train de déchets radioactifs est passé à Dijon, et le Modem n'a informé personne...

En catimini, un train transportant 9 wagons de déchets d'hexafluoride d'uranium a vraisemblablement traversé Dijon via Porte Neuve il y a un ou deux jours.

Parti le 7 mai de l'usine d'enrichissement d'uranium de Gronau en Allemagne, avec rapidement plusieurs heures de retard, et à destination de Pierrelatte, le train est passé par Cologne, Coblence, Trêves, Lyon,... Et donc via Dijon.
Une fois de plus la population n'a pas été mise au courant, alors qu'elle devrait l'être. Ni même les élus locaux, alors que monsieur Deseille, chef de file du Modem, avait affirmé haut et fort lors du conseil municipal de Dijon de novembre 2011, qu'il suffisait de se renseigner pour être informé, et que de toute façon tout le monde était au courant.

video

Le monde du nucléaire étant tellement transparent, que les français ne voient rien de ce qui s'y passe... Et monsieur Deseille soutient ce manque de transparence, comme le montre cette question posée le 14 janvier 2012 par un journaliste du site infos-dijon.com, sur l'antenne de France 3:

video

Jusqu'ici tout va bien, telle est sûrement la devise des défenseurs du nucléaire. Mais les dijonnais seraient-ils d'accord d'évacuer leur ville si un de ces trains avait un accident grave lors de son passage ici? Mais ne nous inquiétons pas, le Modem sait quand les trains passent, il n'y a pas de risques...

Aucun commentaire: