lundi 30 décembre 2019

Le Conseil départemental de Côte-d'Or soutient la pollution automobile à hauteur de 200 000€

Le 16 décembre 2019, le Conseil départemental de Côte-d'Or, emmené par son président François Sauvadet, a voté une subvention de 200 000€ HT pour le développement d'un circuit automobile dans l'Auxois. Un choix qui en dit long sur l'importance des questions environnementales de certains élus...


Interpellés peu avant le vote, tous les élus du conseil départemental avaient reçu les informations nécessaires afin de se rendre compte de l'importance de refuser cette subvention.
Malgré tout, 27 personnes ont voté pour cette subvention.
A remarquer l'argument de Pierre Poillot concernant le fait qu'un certain nombre de personnes hostiles à cette subvention n'habitent pas dans le territoire concerné. Il serait temps de lui expliquer que nous habitons tous sur la même planète, que le réchauffement climatique engendré par une centrale à charbon en Chine ou un circuit automobile dans l'Auxois touche tout le monde; le CO2 n'a pas de frontière !
Et enfin le langage politique de François Sauvadet qui tente d'argumenter en disant que nous avons besoin de la voiture, mélangeant ridiculement et de façon pitoyable l'utilisation des voitures pour les déplacements quotidiens avec celle faite sur un circuit automobile. En tout cas François Sauvadet dit clairement qu'il assume soutenir ce projet.
Quand à Dominique Girard, sa remarque concernant les émissions de gaz à effet de serre produits par les mails qui ont servi à interpeller les élus pour ne pas voter cette subvention est purement et simplement déplacée et grotesque.
Il est triste de constater qu'en cette fin d'année 2019, le Conseil départemental de Côte-d'Or n'est toujours pas sensible aux enjeux climatiques.

Aucun commentaire: