lundi 21 mars 2016

Le nucléaire n'a pas d'avenir

Le 12 mars, le groupe Greenpeace de Dijon avait organisé un moment de sensibilisation aux dangers du nucléaire, en hommage aux victimes du nucléaire.



video

Pour rappel, le 11 mars 2011, l'accident nucléaire de Fukushima provoque des zones stériles et des milliers de déplacés.

Plusieurs années après, le problème n'est absolument pas résolu.

Cette vidéo réalisée en 2015 reste malheureusement d'actualité.

Pour rappel, le 26 avril 1986, l'accident nucléaire de Tchernobyl a provoqué des milliers de morts.
Le nucléaire civil n'est pas une fatalité, quoiqu'en disent certains responsables aux idées obsolètes. Chacun peut agir, notamment en quittant EDF pour Enercoop, le seul fournisseur d'électricité 100% renouvelable.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour
Le nucléaire a de l'avenir. En fait, c'est un gisement d'emplois.
Dit comme ça peut choquer et je vous entends crier au scandale !
Et vous avez raison.
Ce que je veux dire c'est que les centrales devront un jour ou l'autre être démantelées. Pour le moment, on ne sait pas faire. La seule chose qu'on a fait à Tchernobyl c'est de mettre un couvercle “en attendant”.

C'est une vraie opportunité pour notre pays que d'être le premier à sortir du nucléaire et de se mettre au démontage : le savoir-faire, ça s'acquiert ! Et ce savoir-faire pourra s'exporter. Il ne faut pas attendre d'autres catastrophes pour s'y mettre.

Je rêve ?